AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 P10 Märklin 37938

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9460
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 11:26

Bonjour

Je me pose quelques questions concernant le modèle Märklin 37938 de la P10, en livrée de présentation Borsig.

Cette livrée vert foncé avec les roues rouge foncé n'est pas sans rappeler la livrée des machines prussiennes qui a été conservée quelques années par la DRG, avant de passer au noir et roues rouge vif que l'on connaît bien, je crois aux alentours de 1926, livrée portée par la S10 Märklin 37192.

Cette livrée de présentation (Märklin date cette machine de 1922) est-elle identique, ou est-ce seulement une livrée de présentation éphémère, style du bleu roi appliqué en peinture à l'eau et lavé le lendemain de la présentation officielle?

Cette machine a-t-elle pu rouler quelque temps avec cette livrée avant de passer au noir?

Je me pose la question avant un achat éventuel pour compléter mon parc de machines des débuts de la DRG car Märklin nous a déjà sorti pas mal de versions fantaisistes, entre les BR 53 qui n'ont jamais vu le jour, les BR 96 bleu roi, etc...

Par ailleurs, il faut s'accrocher pour avoir quelques renseignements de la mammie de Göppingen, car la traduction française lors de la présentation du modèle sur le dépliant "nouveautés 2012" est dans un style inimitable, jugez en plutôt:

37938 Locomotive à vapeur - transport de personnes avec système de raccordement.
Modèle réel
: Locomotive à vapeur - transport de personnes, de type prussien P 10 de Deutsche Reichsbahn-Gesellschaft (DRG). Structure sans tôle de connexion dotée d'un raccord prussien 2'2'T 31'5 sans bac. Locomotive 11000 conforme à l'oeuvre d'A. Borsig - Berlin-Tegel. Date de publication 1922.

Modèle réduit : avec décodeur numérique mfx, moteur ultra-puissant préréglé et différentes fonctions sonores.4 essieux entrainés, pneus antidérapants. Locomotive et raccord en métal. Idéal pour système 72270. Eclairage double changeant en fonction du sens de marche et générateur de fumée extensible traditionnel, avec commutation numérique.Eclairage avec LED clair sans entretien. Embrayage à coulisses réglable entre Locomotive et raccord. Embrayage cinématique équipé d'un système NEM.Tubes de protection de la tête de piston fournis.
etc....



A savourer sans modération!

On se demanderait presque si les gens de Göppingen n'auraient pas fait appel à un spécialiste que l'on connaît bien? lol! 

Enfin, je suis rassuré, elle peut affronter de longues rampes enneigées, elle est équipée de pneus neige!
Je suis un peu plus perplexe devant le le générateur de fumée extensible, mais le fait qu'il soit traditionnel me rassure quelque peu, mais quid de l'embrayage à coulisses réglables et du fait qu'elle soit idéale pour le système 72270? scratch scratch scratch scratch 

*rigole *rigole *rigole *rigole 

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Softbyte68
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 04/09/2011
Messages : 4823
Age : 48
Localisation : Flémalle ( Région Liégeoise ) / Belgique
Belgique

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 12:13

Bonjour Denys Wink ,

il est vrai que les traductions Françaises de chez marklin sont de plus en plus fantaisistes *rigole *rigole *rigole 

Il m'arrive souvent d'aller voir du côté de la version anglaise pour y voir plus clair lol! 

Ca c'est encore vu avec le catalogue nouveauté d'automne 2013 *hehe 

Tu te dis : qu'est ce qu'ils ont bien voulu dire par là confused Suspect scratch 

Bonne journée

Lolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
oli 11/01
6 oscars
6 oscars


Date d'inscription : 18/12/2012
Messages : 1422
Age : 56
Localisation : Florennes
Belgique

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 12:47

Bonjour Denys

C'est la 11000, elle est sortie comme telle en 1922.
Je suppose que la teinte est la bonne, mais difficile d'en être sûr, les photos couleurs étant rares à l'époque.


Et la traduction ils ont dû la faire faire via Google traduction, moins cher en temps de crise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockandrail
4 oscars
4 oscars


Date d'inscription : 21/09/2013
Messages : 287
Age : 63
Localisation : Bécon les Bruyères (Paris)

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 15:26

Vert brun Prussien pour les superstructures et rouge brun prussien pour le cadre et tout ce qui est en dessous. C'est juste. La livrée unifiée DRG noir et rouge n'a été appliquée qu'à partir de 1925. Et même les premières BR 01 unifiées ont été mises en service dans la livrée prussienne.

Il faut savoir que l'unification s'est faite quasi intégralement en suivant les normes prussiennes: classification, numérotation, livrées... La Bavière avait de ce fait demandé à former un groupe à part. Ce qui lui fut accordé jusqu'en 1928 (le "Gruppenverwaltung Bayern". Locomotives à vapeur vert bavarois et roues rouges palatinat, locomotives électriques brunes).

PS: l' "embrayage à coulisse réglable" signifie que le tender est accouplé à la loco par un mécanisme à attelage court de longueur réglable. Très court pour les grands rayons de courbe, plus long pour les petits rayons.


Dernière édition par Rockandrail le Mer 2 Oct 2013 - 15:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockandrail
4 oscars
4 oscars


Date d'inscription : 21/09/2013
Messages : 287
Age : 63
Localisation : Bécon les Bruyères (Paris)

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 15:35

Bon. Allez. Tout sur la P10:


Série 390-2 – anciennement pr. P10

Avec la P8, les chemins de fer de l’état de Prusse disposaient en nombre suffisant d’une machine puissante et efficace pour le transport des voyageurs.
A condition que la vitesse ne soit pas supérieure à 75 km/h, elle était également utilisable en service express.
Cependant, la masse des trains tractés qui atteignait 550 à 600t (60 essieux) exigeait trop des machines. Et ce, tout particulièrement sur les lignes de moyenne montagne. Il était donc plus que nécessaire de disposer d’une nouvelle machine mieux adaptée.

+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+

Initialement, on avait pensé allonger la P8 d’un essieu moteur accouplé pour en faire une 240 et la doter d’une nouvelle chaudière. Cependant, la chaudière étant placée entre les roues, son allongement ne pouvait se faire qu’au détriment de la surface de chauffe, ce qui aurait compromis la puissance disponible et modifié par trop le bilan économique de la locomotive.
Surélever la chaudière n’était pas possible sans modifier l’équilibre de la machine.

De ce fait, la transformation en catégorie 2’D, genre de construction qui plaisait à l’administration prussienne car elle permettait de faire l’économie d’un bissel supplémentaire, ne pouvait être envisagée.

Il fallait cependant disposer de quatre essieux moteurs accouplés pour obtenir, d’une part, l’adhérence recherchée et, d’autre part, maintenir le poids par essieu de la machine à 17t.

La distribution 1’D1’ utilisée sur la XX HV saxonne (BR190) avait fait ses preuves ainsi que l’entraînement Krauss-Helmholtz au fonctionnement impeccable à grande vitesse. Une reconstruction de la XX HV n’était cependant pas non plus une solution car le cahier des charges de la nouvelle machine – tracter des trains lourds en terrain vallonné – n’avait aucun avantage économique à tirer de la motorisation compound. De plus, en Prusse, l’utilisation de la vapeur surchauffée tenait la dragée haute à la technologie de la double expansion.

Dans tous les cas de figure, la conception d’une machine compound reviendrait plus cher que celle d’une locomotive à simple expansion. Une simplicité plus grande, un prix moins élevé, une meilleure économie de fonctionnement : voilà quels étaient les arguments en faveur d’une motorisation bicylindre.

L’on opta finalement pour une machine à trois cylindres entraînant ensemble le deuxième essieu accouplé, au bénéfice d’une meilleure répartition de la puissance, d’une pression moindre sur les pistons, d’un couple plus favorable et d’un gain de puissance au crochet. On acceptait en retour la complexité plus grande d’un entraînement interne.

+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+

Borsig présentait le premier projet dès l’automne 1919, projet auquel allait prendre part un peu plus tard – de manière décisive – August Meier, directeur du bureau des uniformisations de la nouvelle DRG.

La fondation de la DRG allait d’ailleurs retarder la confirmation du projet car on procédait à une nouvelle évaluation du bien fondé éventuel de remettre en construction la XX HV plutôt que de construire la P10.
Le trop grand diamètre des roues de la XX HV pour le trafic local et son coût d’exploitation plus élevé tranchaient enfin une bonne fois pour toute en faveur de la machine 1’D1’ h3 de Borsig à qui l’on passait commande de dix locomotives dès 1921.

+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+

Sous les numéros de fabrication 10999 et 11000, Borsig livrait en avril 1922 les deux premières machines (immatriculées 2810 et 2811 Elberfeld, aux normes KPEV) qui allaient être dévoilées pour l’exposition des techniques allemandes de Munich.

Initialement, dans le nouveau plan de numérotation de la DRG, les machines étaient destinées à devenir la série 17. A tel point que Borsig livrait les locomotives suivantes comme 17011 à 17022 et Henschel suivait avec les 17023 à 17030. A leur tour, les dix premières machines commandées et livrées sous numérotation prussienne étaient renumérotées 17001 à 17010. Ce n’est qu’à partir de 1925, avec le second plan de numérotation de la DRG, que la P10 recevait sa classification dans la série 39.

Ce sont au total 260 machines qui seront livrées jusqu’en 1927 par Borsig, Henschel, Linke-Hofmann, Krupp, Hanomag et MBG Karlsruhe. Conçue à la toute fin de l’époque 1, le BR39 est déjà une machine d’époque 2.

+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+

Dans son cahier des charges, la P10 ou BR39 devait tracter 700t à 95 km/h sur le plat et la même charge à 30 km/h en rampe de 10‰.
Lors de la mise en service de la locomotive, la charge par essieu de 19t (au lieu des 17t prévues) se révéla d’abord problématique : les machines 39001 à 39005, déplacées de la Direction de Elberfeld à  celle de Münster devaient assurer le service express à partir du dépôt d’Osnabrück sur la ligne de Cologne à Altona (Hambourg). Très rapidement, leur surcharge par essieu allait causer des dommages aux ponts et aux infrastructures de la voie.
Le même phénomène étant constaté sur ses autres lieux d’affectation (Karlsruhe, Francfort sur le Main, Erfurt, entre autres), les P10 se voyaient soumises jusqu’en 1925 à de nombreuses restrictions de circulation, jusqu’à rester garées froides pour certaines.

A partir de 1925, avec la mise progressive du réseau à 20t par essieu, elles prenaient enfin leur plein service rapide sur les lignes de moyenne montagne jusqu’à y être, à leur tout, peu à peu remplacées en service express par les BR01 nouvellement livrées.

Ce n’est que vers le milieu des années 30 que la P10 trouvera enfin sa véritable fonction de locomotive « P » pour trains régionaux rapides. Elle allait même se retrouver jusqu’en 1945 être la seule locomotive à assurer le service sur la ligne de Erfurt à Schweinfurt.

+-+-+-+-+-+-+-+-+-+-+

La DR est-allemande allait, après guerre, faire subir à la BR 39 une cure radicale en équipant 85 machines de nouveaux foyers dans le cadre de son programme de reconstruction. Les locomotives modifiées y deviendraient la série 22.

La DB quant à elle récupérait 154 machines qui assureraient le service voyageur rapide et express auprès des dépôts de Francfort sur le Main, Stuttgart, Karlsruhe, Cologne et Augsbourg. Par la directive du 15 juillet 1967, les dernières P10 de la DB étaient radiées. La BR 39 184 construite par Linke-Hofmann-Busch a été préservée.

Catégorie : 1’D1’h3
Distribution : P46.19
Diamètre des roues motrices : 1750 mm
Vitesse maxi : 110 km/h
Fabricant : Borsig puis l’ensemble des usines allemandes
Première mise en service : 1922
Tender : pr.2’2’T31,5 avec 7t de charbon
Nombre total construit : 260
Nombre intégré à la DRG : 260
Numérotation : 39 001 à 39 260
Dates de dernière réforme : 1967
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Softbyte68
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 04/09/2011
Messages : 4823
Age : 48
Localisation : Flémalle ( Région Liégeoise ) / Belgique
Belgique

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 16:21

Bonjour Pierre Wink ,

merci beaucoup pour cette leçon d'histoire cheers cheers cheers 

J'en ai appris beaucoup sur ma BR39 *yes 

C'est en plus une machine qui a beaucoup de classe *xbe 

Bonne journée

Lolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockandrail
4 oscars
4 oscars


Date d'inscription : 21/09/2013
Messages : 287
Age : 63
Localisation : Bécon les Bruyères (Paris)

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 16:57

Softbyte68 a écrit:
Bonjour Pierre Wink ,

merci beaucoup pour cette leçon d'histoire cheers cheers cheers 

J'en ai appris beaucoup sur ma BR39 *yes 

C'est en plus une machine qui a beaucoup de classe *xbe 

Bonne journée

Lolo
C'est la plus élégante des vapeurs prussiennes. Et l'une des rares 141 allemandes à tender séparé (avec la XX HV et la BR 41)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Softbyte68
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 04/09/2011
Messages : 4823
Age : 48
Localisation : Flémalle ( Région Liégeoise ) / Belgique
Belgique

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 17:34

Rockandrail a écrit:
Softbyte68 a écrit:
Bonjour Pierre Wink ,

merci beaucoup pour cette leçon d'histoire cheers cheers cheers 

J'en ai appris beaucoup sur ma BR39 *yes 

C'est en plus une machine qui a beaucoup de classe *xbe 

Bonne journée

Lolo
C'est la plus élégante des vapeurs prussiennes. Et l'une des rares 141 allemandes à tender séparé (avec la XX HV et la BR 41)
Et la BR (0)42 lol!



C'est en effet une belle distribution *xbe 

@ +

Lolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockandrail
4 oscars
4 oscars


Date d'inscription : 21/09/2013
Messages : 287
Age : 63
Localisation : Bécon les Bruyères (Paris)

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 18:48

Les BR 042 sont des BR 41 transformées pour la chauffe au fuel et renumérotées pour l'occasion (les 41 restées au charbon devenant les BR 041). C'est la même machine. Il n'y a bien que trois types "141" dans l'histoire des chemins de fer allemands.

Wink 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Softbyte68
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 04/09/2011
Messages : 4823
Age : 48
Localisation : Flémalle ( Région Liégeoise ) / Belgique
Belgique

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 19:41

Re Wink ,

je le savais bien d'où le "lol! " tongue 

Mais comme je n'ai que cette 042 en "141" dans mon petit parc, je te taquinais un chouia lol! 

Sans rancunes tongue tongue tongue 

Lolo *ange
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockandrail
4 oscars
4 oscars


Date d'inscription : 21/09/2013
Messages : 287
Age : 63
Localisation : Bécon les Bruyères (Paris)

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 22:34

Et ça marche!Embarassed 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Softbyte68
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 04/09/2011
Messages : 4823
Age : 48
Localisation : Flémalle ( Région Liégeoise ) / Belgique
Belgique

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 22:52

Rockandrail a écrit:
Et ça marche!Embarassed 
*hehe 

Par contre, je viens de me rendre compte que j'en ai 2 de 141 moi clown 

J'ai la BR 39 et la 042 *rigole *rigole *rigole *rigole *rigole *rigole 

Ca doit être l'âge qui commence à laisser des séquelles au niveau de la mémoire, ça pale 

Je t'avoue que j'avais bien aimé cette distribution lors de la sortie de la mikado en 2003 *xbe 

Mais je ne fais pas dans l'Américain...

Donc j'ai patienté longtemps avant d'en avoir chez moi *train2 

Bonne fin de soirée

Lolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9460
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 23:03

Bonsoir Pierre, et merci!

Je savais bien que tu aurais les réponses!

Donc, je peux envisager l'achat de cette machine, elle a bien circulé quelques années dans cette livrée, que je préfère à celle plus classique qui lui a succédé.

J'avais bien compris tout le charabia du prospectus de présentation, pratiquant Märklin depuis les années 60, mais cela m'a bien amusé de relire ça!

Autre question concernant les livrées, mais cette fois concernant une machine bavaroise: la Gt2x4/4, dans sa version époque II, DRG mais Gruppenverwaltung Bayern, avant 1928.

Märklin a sorti deux modèles, la 37962 et la 37967, de livrée verte, mais avec les roues noires et non pas rouges comme tu nous l'expliques; alors, est-ce correct ou non?

Merci!

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9460
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 23:06

Softbyte68 a écrit:
Rockandrail a écrit:
Et ça marche!Embarassed 
*hehe 

Par contre, je viens de me rendre compte que j'en ai 2 de 141 moi clown 

J'ai la BR 39 et la 042 *rigole *rigole *rigole *rigole *rigole *rigole 

Ca doit être l'âge qui commence à laisser des séquelles au niveau de la mémoire, ça pale 

Je t'avoue que j'avais bien aimé cette distribution lors de la sortie de la mikado en 2003 *xbe 

Mais je ne fais pas dans l'Américain...

Donc j'ai patienté longtemps avant d'en avoir chez moi *train2 

Bonne fin de soirée

Lolo

Bonsoir Lolo

Achètes une BR 86, tu en auras une de plus! lol! 

Et une locomotive-tender, de surcroît!

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Softbyte68
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 04/09/2011
Messages : 4823
Age : 48
Localisation : Flémalle ( Région Liégeoise ) / Belgique
Belgique

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 23:23

Tortillard a écrit:


---

Bonsoir Lolo

Achètes une BR 86, tu en auras une de plus! lol! 

Et une locomotive-tender, de surcroît!

Denys
Bonsoir Denys Wink ,

ben oui, en effet Very Happy 

Mais je n'aime pas la version actuelle No 

Lorsqu'il y aura une mise à jour pourquoi pas *train 

Bonne nuit

Lolo Sleep 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockandrail
4 oscars
4 oscars


Date d'inscription : 21/09/2013
Messages : 287
Age : 63
Localisation : Bécon les Bruyères (Paris)

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Mer 2 Oct 2013 - 23:41

Tortillard a écrit:
Bonsoir Pierre, et merci!

Je savais bien que tu aurais les réponses!

Donc, je peux envisager l'achat de cette machine, elle a bien circulé quelques années dans cette livrée, que je préfère à celle plus classique qui lui a succédé.

J'avais bien compris tout le charabia du prospectus de présentation, pratiquant Märklin depuis les années 60, mais cela m'a bien amusé de relire ça!

Autre question concernant les livrées, mais cette fois concernant une machine bavaroise: la Gt2x4/4, dans sa version époque II, DRG mais Gruppenverwaltung Bayern, avant 1928.

Märklin a sorti deux modèles, la 37962 et la 37967, de livrée verte, mais avec les roues noires et non pas rouges comme tu nous l'expliques; alors, est-ce correct ou non?

Merci!

Denys
Ce ne sont pas des roues noires mais vert foncé aux couleurs royales bavaroises. C'est correct pour les toutes premières machines avant la guerre 14-18.

Quelques précisions:

Un mot sur les livrées des Gt 2x4/4 :


La 5751 (première de la série, future BR 96 001) est la seule machine Gt2x4/4 de la première série (pré 1914) à avoir reçu une peinture de présentation. Mais celle-ci n'était pas bleue roi à filets d’or comme le sont faussement les modèles Märklin récemment présentés, mais ocre. Et tout comme pour les livrées photographiques utilisées plus tard par la DRG, il s'agissait d'une couche de peinture à l'eau appliquée pour ce jour là sur la livrée définitive déjà présente. Les machines en livrée de présentation, quelles qu'elles fussent, n'ont jamais roulé comme ça. Elles ont été acheminées sur le lieu de présentation, peintes sur place pour l'événement et lavées ensuite.
La livrée noire à roues rouges, toutes séries confondues, a commencé à être appliquée fin 1925. Mais l'administration de Bavière a conservé une certaine indépendance jusqu'à la fin des années 20. On peut donc faire rouler des machines vertes jusqu'à 1928-29.

Par contre, il convient de distinguer la livrée royale de Bavière, au temps de l'administration des K. Bay. Sts. B (Königliche Bayerische Staatsbahn) que portent les machines de la première série de 1913-1914 et celle de l'administration de Bavière, d'abord marquée Bay. Sts. B. (Bayerische Staatsbahn. Plus de "Royal") puis simplement "Bayern" que portent les machines de la deuxième série de 1922. De plus, en livrée Royale, les roues sont vertes comme le reste alors qu'en livrée "Bayern", les roues sont déjà rouges.

Enfin, le modèle bleu pâle à roues rouges qu’Arnold avait reproduit est lui correct: il s'agit de la livrée arborée par la première machine de deuxième série (la n° 5766, BR 96 016, numéro de construction 5366 livrée le 24 octobre 1922, intégrée au parc le 11 janvier 1923) lors de son exposition à Seddin en 1924
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9460
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Jeu 3 Oct 2013 - 8:34

Bonjour Pierre

Sur le modèle 37967, en livrée "Bayern", les roues sont noires:






Pas facile de distinguer, elles ne sont pas vertes, mais bien noires!

Et là, il s'agit bien de la livrée "Bayern", donc, si j'ai bien compris, entre 1918 et maximum 1928.

Alors, correct ou non?

Märklin aurait-il du les peindre en rouge foncé?

Qu'en pense notre "monsieur DRG"?

C'est vrai qu'avec Märklin, comme avec les autres, d'ailleurs,lol! on n'est jamais vraiment sûr de rien!

Göppingen a sorti au moins 5 livrées, avec plusieurs variantes:

En époque I:
Des vertes à roues vertes, donc correctes
Une ocre, à roues rouges, donc correcte, mais éphémère (encore que l'on peut se poser la question de la couleur des roues)

En époque II:
Des vertes à roues noires scratch scratch , c'est la question du jour!
Des noires à roues rouges, correctes.
Des bleues à roues noires, complètement fantaisistes?

Sans compter une sixième version, argent, mais on peut la mettre à part, considérant qu'il s'agit d'une collection particulière de modèles Märklin dans cette présentation.


Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockandrail
4 oscars
4 oscars


Date d'inscription : 21/09/2013
Messages : 287
Age : 63
Localisation : Bécon les Bruyères (Paris)

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Jeu 3 Oct 2013 - 11:09

La livrée "Bayern" officielle est verte à roues rouges pour les vapeurs et brune à roues rouges pour les électriques. Maintenant, il est très difficile de savoir s'il y a eu des exception et la littérature est très discrète à ce sujet. Je n'ai jamais réussi à trouver non plus la date exacte du passage des livrées "Bayern" aux livrées DRG unifiées.

La machine que présente Märklin est une machine de la deuxième sous série (avec notamment la grande caisse à charbon). Elle n'a donc jamais connu la livrée royale à roues vertes. Ça au moins, c'est juste.

Enfin, la livrée bleu-roi à filets d'or est elle totalement fantaisiste pour ce type de machines. Elle avait été créée pour le train royal de Louis II au XIXè siècle. On n'en voit pas la raison d'être sur une machine pour marchandises sortie d'usine fin 1913.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9460
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Jeu 3 Oct 2013 - 12:34

Merci Pierre pour ces précisions;

Donc, on peut prendre cette machine comme correcte, par contre, il convient donc d'éviter la bleue, totalement fantaisiste!

Pas évident de se constituer un parc cohérent des débuts de la DRG avec les fabricants de petits trains!

C'est vrai que les livrées sont un peu plus attrayantes que celles noires à roues rouges, car présentant plus de diversité, mais on dénote un manque de recherche historique flagrant de nos fabricants, comme par exemple Märklin qui nous sort la BR 18.3 bleue, correcte, mais hélas affublée du matricule 18.320, alors que c'est un N° qui n'a pas été attribué! Dommage, car c'est un modèle très réussi.


Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockandrail
4 oscars
4 oscars


Date d'inscription : 21/09/2013
Messages : 287
Age : 63
Localisation : Bécon les Bruyères (Paris)

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Jeu 3 Oct 2013 - 13:01

Tortillard a écrit:
Merci Pierre pour ces précisions;

Donc, on peut prendre cette machine comme correcte, par contre, il convient donc d'éviter la bleue, totalement fantaisiste!

Pas évident de se constituer un parc cohérent des débuts de la DRG avec les fabricants de petits trains!

C'est vrai que les livrées sont un peu plus attrayantes que celles noires à roues rouges, car présentant plus de diversité, mais on dénote un manque de recherche historique flagrant de nos fabricants, comme par exemple Märklin qui nous sort la BR 18.3 bleue, correcte, mais hélas affublée du matricule 18.320, alors que c'est un N° qui n'a pas été attribué!  Dommage, car c'est un modèle très réussi.


Denys
Hum!...La livrée bleue du duché de Bade a cessé d'être utilisée dans le courant de la guerre 14-18. Les IVh1 ont été livrées pour les 3 premières en 1918. J'ai un très gros doute quant à l'application d'une livrée bleue. A coup sûr, les suivantes, IVh2 et IVh3 étaient noires à roues rouge-brun dès leur mise en service. Par contre, elles portaient l'immatriculation IVh suivie d'un chiffre sur les flancs de cabine et l'inscription "Baden" à l'arrière du tender. Elles n'ont commencé à recevoir la numérotation DRG (18.3xx) qu'à partir de 1925.

Lorsque je faisais du N DRG, j'avais opté pour une collection située entre 1930 et 1938, ne comportant que des livrées DRG unifiées. Là, au moins, j'étais sûr de leur justesse.Very Happy

Si tu veux faire de la DRG pré 1925 sans équivoque à propos des livrées, opte pour du prussien. Là, c'était simple: vert-brun pour les superstructures et rouge brun pour le cadre et en dessous. Avec les boîtes à fumée noires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockandrail
4 oscars
4 oscars


Date d'inscription : 21/09/2013
Messages : 287
Age : 63
Localisation : Bécon les Bruyères (Paris)

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Jeu 3 Oct 2013 - 13:46

Haha! Je m'en doutais:

"Herr L. Spielhoff, unbestrittenen einer der besten Kenner auf dem Fachgebiet der badischen Eisenbahn, hatte bereits in den sechziger Jahren mehrere Lokführer vom BW Offenburggesprochen, die ihm bestätigten, dass ihnen keine blaue Ausführung einer IVh bekannt gewesen seien, alle waren schwarz mit roten Rädern."

Traduction:

M. L. Speilhoff, sans conteste l'un des plus éminents connaisseurs du domaine d'exploitation des chemins de fer badois, avait dès les années 1960 pu discuter avec de nombreux conducteurs de locomotives du dépôt d'Offenburg, lesquels lui ont confirmé n'avoir jamais vu ou eu connaissance de IVh en livrée bleue. Toutes étaient noires avec des roues rouges dès le départ.


Pour la mise en service du Rheingold en 1928, Maffei, qui était en perte de vitesse n'ayant pas été associé à la constructions des pacific unifiées, a tenté de convaincre la DRG de lui passer commande de nouvelles IVh. Afin d'illuster le projet, le dossier des nouvelles locomotives était accompagné d'une photo colorisée dans la fameuse livrée bleue. Le projet n'a jamais vu le jour.

Märklin a donc une nouvelle fois tout faux: le numéro et la livrée. Et sur ce coup, ils sont vraiment impardonnables car ils sont du coin. En fait, je les soupçonne de parfaitement savoir que c'est faux. Mais comme ça fait joli, ils se disent que cela fera vendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9460
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Jeu 3 Oct 2013 - 13:58

J'ai recherché sur le net d'autres précisions éventuelles, et j'ai trouvé ceci:

https://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=10&cad=rja&ved=0CH0QFjAJ&url=http%3A%2F%2Fwww.marklin-users.net%2Fforum%2Fyaf_postst23474_Marklin--39023---BR-18-3-in-blue-livery.aspx&ei=eFJNUsq8K4feswbovoGwCQ&usg=AFQjCNGFJbqocEwD2RM5aX4lMmFvfCe-GA&bvm=bv.53537100,d.Yms



Là, on semble dire que même ce N° aurait éventuellement été attribué, de façon provisoire, avant 1925!
Quant'à la livrée, elle serait authentique, d'après certains membres!

Pas facile d'y retrouver ses petits!

Liliput avait sorti une version Deutsche Reichsbahn, Karlsruhe, IVh 1001, bleue également, référence 4006 en 3 rails.

J'ai acheté cette machine à Vienne en 1983, mais c'est à peu près impossible à faire rouler!

J'ai donc racheté le modèle 39023 lors de sa sortie, et là, elle fonctionne à merveille!


Je pense que l'on doit faire pas mal de concessions pour un réseau ayant pour thème les époques I et II, car cela commence à être loin, et les sources d'information sont parfois parcellaires et controversées!

J'ai découvert récemment qu'une partie des wagons marchandises de ma collection n'étaient pas de l'époque II, comme annoncés par les vendeurs allemands, mais de l'époque I: les dates de révision ne trompent pas!

Je mettrais bientôt en ligne cette collection, et tu pourras me dire un peu ce que tu en penses!

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rockandrail
4 oscars
4 oscars


Date d'inscription : 21/09/2013
Messages : 287
Age : 63
Localisation : Bécon les Bruyères (Paris)

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Jeu 3 Oct 2013 - 14:14

Je n'y crois pas un seul instant. Mes sources viennent d'un site badois, de spécialistes des chemins de fer du Bade. La livrée en soi est juste. Mais elle n'a pas été portée par les IVh.
Aucun de mes livres (tous allemands) ne mentionne de 18 320 non plus
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9460
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Jeu 3 Oct 2013 - 21:12

Bon, alors c'est dommage!

Mais, ma foi, tant pis, je la garde quand même! lol! 

D'autant plus que j'ai trouvé la rame à lui faire tracter, en alternance avec la S10 verte!

Bon, il y aura quand même une part de rêve, d'autant plus que ces années correspondent à des années suffisamment sombres dans ces contrées, d'ailleurs je me refuse à incorporer des BR 52 ou autres kriegloks dans mon parc!

Je vous montre tout ça bientôt!

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9460
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Ven 4 Oct 2013 - 9:05

Rockandrail a écrit:
Haha! Je m'en doutais:

"Herr L. Spielhoff, unbestrittenen einer der besten Kenner auf dem Fachgebiet der badischen Eisenbahn, hatte bereits in den sechziger Jahren mehrere Lokführer vom BW Offenburggesprochen, die ihm bestätigten, dass ihnen keine blaue Ausführung einer IVh bekannt gewesen seien, alle waren schwarz mit roten Rädern."

Traduction:

M. L. Speilhoff, sans conteste l'un des plus éminents connaisseurs du domaine d'exploitation des chemins de fer badois, avait dès les années 1960 pu discuter avec de nombreux conducteurs de locomotives du dépôt d'Offenburg, lesquels lui ont confirmé n'avoir jamais vu ou eu connaissance de IVh en livrée bleue. Toutes étaient noires avec des roues rouges dès le départ.


Pour la mise en service du Rheingold en 1928, Maffei, qui était en perte de vitesse n'ayant pas été associé à la constructions des pacific unifiées, a tenté de convaincre la DRG de lui passer commande de nouvelles IVh. Afin d'illuster le projet, le dossier des nouvelles locomotives était accompagné d'une photo colorisée dans la fameuse livrée bleue. Le projet n'a jamais vu le jour.

Märklin a donc une nouvelle fois tout faux: le numéro et la livrée. Et sur ce coup, ils sont vraiment impardonnables car ils sont du coin. En fait, je les soupçonne de parfaitement savoir que c'est faux. Mais comme ça fait joli, ils se disent que cela fera vendre.

Bonjour Pierre

Afin d'essayer de clore ce chapitre concernant les BR 18.3, on peut donc en conclure que, si toutes sont arrivées en 1918 arborant déjà la future livrée unifiée noire à roues rouges, ce seraient les premières machines à l'avoir reçue, et ça, avant même la création de la DRG?

Par voie de conséquence, les versions Märklin 39021, bleue époque I, 39022, verte époque I (celle-là, je me suis toujours posé la question, pourquoi verte?), 39023, bleue époque II et toutes les versions Liliput bleues époque II sont donc toutes fausses, seules les 39020 noires époque II seraient donc correctes?

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: P10 Märklin 37938   Aujourd'hui à 6:48

Revenir en haut Aller en bas
 
P10 Märklin 37938
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» P10 Märklin 37938
» Voiture Märklin HO
» Nouveauté Märklin - été 2011
» Les attelages Märklin..........HO
» Un petit fourgon Märklin Ho ( quel âge peut-il avoir ? )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beneluxmodels :: Modélisme ferroviaire :: Questions / réponses-
Sauter vers: