AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Comparatif de voies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9453
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Comparatif de voies   Lun 22 Oct 2012 - 11:09

Bonjour,

On va réfléchir à un post complet là-dessus, j'attends les essais de Gilles avec le système Erbert pour les aiguilles Peco pour être complet!

Il va falloir prendre en compte énormément d'aspects: le coût, l'esthétique, la fiabilité, la géométrie, etc....

Par contre, la voie M n'a plus vocation à être comparée à tout cela, c'est une voie vintage qui n'est plus fabriquée, certes on en trouve des cartons complets en occasion à bon marché, mais l'état est parfois déplorable!

Concernant les isolations et réalimentation de la voie K, tant que l'on est sur le conducteur central, c'est un jeu d'enfant, quelques languettes de papier font l'affaire et il est facile de souder sur le conducteur central, mais celà ne concerne qu'une exploitation analogique.

Le problème est d'arriver à souder correctement sur les rails qui sont en inox afin de réaliser des réalimentations et des contacts de rétrosignalisation à bon marché, les coupures se réalisant soit au moyen d'éclisses isolantes d'autres marques, soit, et mieux, à la Dremmel et une goutte d'Araldite pour tenir les rails.

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matelot2638
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 13/07/2011
Messages : 6110
Age : 37
Localisation : Rhône alpes/ Drôme (Royans, Vercors) proche Isère!
France

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Lun 22 Oct 2012 - 20:15

je commence pour la voie C!

voie "jouet" qui remplace par logique et par conception (ballast intégré au rail) la voie M.

avantage:

facilité d'isolation :par des petites languettes qui isolent le conducteur central.

facilité d'utilisation et de géométrie car les rails ce clipsent sans efforts.

les différents câbles et moteurs sont cachés par la voies (emplacement et rigoles prévus sous la voie et sous les TJD ,TJS ou autres rails spéciaux)

inconvénients:

voie jouet et non modélisme.

pas de rayons supérieur au R5 et pas de grandes aiguilles!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanmi.be
6 oscars
6 oscars


Date d'inscription : 03/06/2011
Messages : 1744
Age : 57
Localisation : Ernage

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Lun 22 Oct 2012 - 20:29

Mathieu,

Et la 24912 au rayon R9 tu en fais quoi ?

Des grandes aiguilles, il y a mais pas de grandes TJD, pas de grands triples, pas de Y pas de grandes aiguilles courbes...

On ajoute pas de voie courbable.
Je vois souvent des critiques sur la hauteur du ballast (équivaut à +/- 70cm) mais en allant me prommener le long de certaines voies, je trouve bien autant de hauteur sur des voies modernes posées sur asphalte.
Maintenant il faut une certaine hauteur pour caser les mécaniques à intégrer.

Pour le jeu les enfants peuvent facilement monter et démonter.
Si on marque les aiguilles et qu'on les replace toujours au même endroit, on peut faire un réseau démontable au sol en full digital avec 2 fils !

Je trouve que pour jouer, on ne fait pas mieux.

Jeanmi.be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saroulmapoul.be
Softbyte68
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 04/09/2011
Messages : 4823
Age : 48
Localisation : Flémalle ( Région Liégeoise ) / Belgique
Belgique

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Lun 22 Oct 2012 - 20:33

Coucou Wink ,

côté géométrie c'est facile à monter cheers

On ne fait pas des zig-zag comme sur certains réseaux en voies K *rigole *rigole *rigole

Mais c'est sûr qu'elle fait beaucoup moins "vrai"

Lolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9453
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Lun 22 Oct 2012 - 23:07

Bonsoir

Tout d'abord, Mathieu, il n'y a pas de TJS en voie C, d'ailleurs Märklin n'a jamais fait de TJS!

Coté avantages, je vous laisse la parole, je n'aime pas cette voie, et je crois que celà commence à se savoir! *rigole

Par contre, coté géométrie: que des inconvénients, on est enfermé dans sa géométrie, figée!

Autre lacune: manque d'éléments de longueurs diverses pour réaliser des jonctions.

Un point qui me choque: comme sur la voie M, on remarque les joints entre les éléments, c'est affreux sur le plastique du ballast et les joints de rails sans éclisses sont totalement irréalistes.

Ce que je n'aime pas, c'est son aspect plastique avec cette couleur trop sombre, trop triste, impossible à caser sur un réseau de type Méditerranéen, par exemple!

Un autre défaut, outre de ne pas proposer de voie courbable ni d'aiguilles courbes grand rayon, entre autres, c'est d'être incompatible avec toute voie des autres fabricants.

Elle fait aussi caisse de résonnance et se révèle relativement bruyante, moins que la voie M mais bien plus que la voie K.

Le fait d'encastrer moteurs, décodeurs et câbles sous le ballast la destine aux réseaux jouets: allez tout casser pour l'enlever afin de remplacer un moteur d'aiguille et vous verrez, sur un réseau décoré!

Coté aiguilles: le choix est limité et restreint aux seuls appareils Märklin, personne ne proposant rien de compatible pour l'instant, idem pour les moteurs, qui sont par ailleurs de mauvaise qualité; impossibilité de monter des moteurs à mouvement lent.

La TJD n'est pas une vraie TJD, à deux moteurs comme celle de la voie K, mais une jouet simplifiée, copiée de la voie M.

Enfin, le plastique vieillit mal avec le temps, les lames d'aiguilles sont très fragiles et les contacts pas fameux.

Dernier inconvénient: comme toutes les voies en coupons, la réalisation de rampes provoque des ruptures de pente aux jonctions entre les coupons, elle ne se cintre pas pour suivre la pente.

Si l'on veut réaliser un réseau modèle tant soit peu réaliste, on va buter sur les problèmes suivants:

- Pas de possibilité de tracer des courbes de rayon supérieur au R 5 sans utiliser les contre courbes des aiguilles grand rayon, au delà, plus rien.

- Extrême difficulté à tracer des raccordements paraboliques.

- Choix réduit à deux seuls appareils de voie en grand rayon:un aiguillage à gauche et un à droite.

Voilà donc pourquoi je ne l'utiliserai surtout pas, après l'avoir essayée.

Il ne faut pas oublier que c'est une voie jouet qui a été conçue dans un premier temps pour les trains "Alpha".

La voie Trix est un peu plus jolie de par la teinte du ballast, mais je présume qu'elle présente les mêmes inconvénients.

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matelot2638
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 13/07/2011
Messages : 6110
Age : 37
Localisation : Rhône alpes/ Drôme (Royans, Vercors) proche Isère!
France

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 11:25

question bête: c'est quoi ce que tu appelle un raccordement parabolique?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9453
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 11:41

Bonjour Mathieu

Un raccordement parabolique, c'est un raccordement entre deux lignes droites de directions différentes par une courbe progressive.

Si tu observes les voies réelles, à la sortie d'une ligne droite, la courbe s'infléchit progressivement pour atteindre son rayon minimal puis progressivement dans l'autre sens pour revenir en ligne droite, ce qui permet aux trains de s'inscrire progressivement, avec fluidité, dans la courbe, sans cette cassure brutale que l'on observe si l'on fait succéder brutalement une courbe sans transition derrière une droite.

Seules les voies flexibles permettent de réaliser des raccordements paraboliques: il n'est pas possible de cintrer progressivement de la voie C ou de la voie M!

C'est pour cette raison que si l'on utilise de la voie C, et que l'on veut faire du modélisme, on doit cacher toutes les parties de voies avec un raccordement entre une droite et une courbe: pas facile!

Sinon, on se retrouve avec les réseaux jouet type Märklin, avec des trains qui tournent plus ou moins en rond sur des réseaux spaghettis!

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matelot2638
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 13/07/2011
Messages : 6110
Age : 37
Localisation : Rhône alpes/ Drôme (Royans, Vercors) proche Isère!
France

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 12:04

OK merci ,je m'endormirai moins bête ce soir!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9453
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 12:53

Comme Mathieu relance le débat, il ne va pas tarder à demander que l'on parle de la voie M!

lol!

Je vais parler uniquement de la voie M "moderne", ou pas trop vieille, de la série 5100/5200, avec des plots de contact, je laisse le soin à Louis de parler de la voie plus ancienne, avec trois "vrais" rails, série 3600, ainsi que de la voie "modèle", série 3900, je crois bien que Jean-Mi en a un stock!

On retrouve bien entendu tous les inconvénients des voies à coupons fixes, comme la voie C, avec quelques un supplémentaires!

  - Tout d'abord, trois rayons de courbure: le plus petit, 286 mm est a fuir d'emblée, c'est beaucoup trop court!
Le rayon R1, 360 mm est à éviter autant que faire se peut, il est trop court aussi!
Il ne reste que le R2, série 5200, 437,4 mm, il faut faire avec!

Bon, si on veut réaliser un réseau jouet à l'ancienne, on peut utiliser le R1, mais avec des risques, le rayon industriel est malgré tout à fuir.

Autre inconvénient bien connu: le bruit!

En effet, cette voie est extrêmement bruyante au roulement, elle forme une caisse de résonance métallique qui amplifie bien les bruits, particulièrement si elle est vissée sur un panneau de contreplaqué.

Sur le réseau vitrine, j'avais interposé de la mousse isolante que l'on met sous les parquets flottants en vrai bois et utilisé des traverses caoutchouc, difficiles à trouver de nos jours.

Un autre aspect, c'est que cette voie s'est fabriqué pendant des décennies, avec des différences de teintes, de hauteur de profilés, de dessin des traverses, etc..., ce qui ajoute à la difficulté: il faut bien les appairer!

Les avantages: un aspect "Tin Plate", jouet, fort sympathique qui rappelle leur enfance aux plus anciens d'entre nous, et une teinte beaucoup plus gaie que celle de la voie C, et les rails sont déjà brunis d'origine: pas besoin de les peindre!

Un autre non négligeable: on en trouve à foison et pour des prix très attractifs!

Par contre, elle a souvent été malmenée: écrasée par des vissages trop forts sans utilisation de traverses élastiques, les rails tordus aux éclisses, ces dernières ouvertes également par des montages et démontages successifs, bien entendu, elle rouille aussi beaucoup si elle est en atmosphère humide!

Elle se répare assez facilement avec des petites pinces.

Pour moi, un des inconvénients qui vont me la faire éviter sur les voies principales de mon futur réseau "Tin plate", c'est son agressivité envers les roues et plus particulièrement le chrome ou le nickel de ces dernières, due aux différences de niveaux des rails de roulement aux joints: c'est pour cette raison que ces revêtements ont disparu sur les machines anciennes qui ont beaucoup roulé.

Autre avantage: l'isolation du conducteur central est particulièrement aisée, avec une simple languette de papier, par contre celle des rails de roulement est impossible sans démontage fastidieux, hein Louis!

Les soudures, autant sur le conducteur central que sur la masse de la carcasse, sont assez faciles à réaliser, à condition de bien chauffer : c'est de l'acier, permettant de réaliser des réalimentations à bon marché!

Les accessoires:

Les appareils de voie:

On trouve des aiguilles dans les deux rayons, des double courbes enroulées dans le petit rayon, des "fausses" TJD dans les deux rayons et même une aiguille triple symétrique.

Les aiguilles en R1 sont à éviter au maximum!

Il y a plusieurs fabrications: les premières ont des lanternes de grosse dimension qui gênent le passage en voie déviée de certains véhicules: à éviter également; les plus récentes ont des lanternes plus petites qui ne gênent plus.

Ces appareils sont de conception rudimentaire, très jouet, avec des lames très -trop- courtes et leur franchissement n'est pas toujours sans problème, surtout avec les véhicules d'autres marques, ils sont tous talonnables non renversables et, un bon point, outre les lanternes illuminées de style très Allemand, les moteurs à bobines doubles sont indestructibles et se passent très bien de fin de course: ils n'en n'ont jamais été équipés!

Les TJD posent de gros problèmes de franchissement, particulièrement celle à grand rayon!

En parlant de cette dernière, elle était livrée avec deux petits éléments de compensation avec des rails en tôle emboutie: à proscrire absolument!
Il est amusant de voir que le choix d'éléments de compensation était beaucoup plus large que celui offert aujourd'hui pour la voie C.

Les éléments de télécommandes ne sont pas très fiables, les languettes ressort supportant les contacts ayant vieilli, c'est aussi un des problèmes de cette voie.

Par contre, les ponts sont très sympathiques, beaucoup plus beaux que ceux proposés pour les voies C ou M.

Il y a toute une foule d'accessoires sympathiques: des dételeurs, des heurtoirs de différents styles, avec ou sans lanterne,  un pont tournant et des rotondes dans deux fabrications différentes, les plus anciens sont les plus beaux, des passages à niveaux pleins de charme, une remise à deux voies pour machines électriques, des grues fonctionnelles, un pont transbordeur et tous les anciens signaux mécaniques.

Enfin, détail non négligeable, cette voie se combine aisément avec les anciennes voies Märklin, la trois rails 3600 et la voie modèle 3900, avec la voie VB, les voies Tourelle, ainsi que la voie K.

J'allais oublier: attention, pour un réseau modulaire, le tronçonnage et les raccordements sont très difficiles à réaliser!


Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________


Dernière édition par Tortillard le Mar 4 Nov 2014 - 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
matelot2638
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 13/07/2011
Messages : 6110
Age : 37
Localisation : Rhône alpes/ Drôme (Royans, Vercors) proche Isère!
France

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 13:08

merci pour ce résumé sur la voie M! pourquoi tu te moques!!!! Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad Crying or Very sad *rigole

non moi celle qui me fait hésité ,c'est la K mais les problèmes sur les aiguilles me refoule et je ne suis pas assez bricoleur pour faire des adaptation d'autre marque!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9453
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 14:06

Mais je ne me moque pas!

*nono

Concernant les problèmes d'aiguilles, ils ne sont pas inhérents à la voie K, on en retrouve bon nombre sur la voie C:

Lames d'aiguilles trop courtes, moteurs déficients, picots trop haut, manque de finesse et réalisme, seulement, en voie C, on n'a pas le choix, il n'existe rien d'autre de compatible pour l'instant, alors que la voie K se combine aisément avec d'autres voies du commerce, ce qui ouvre d'autres horizons!

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9453
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 16:47

Pendant que je tiens le crachoir, je continue avec la voie K et les expériences que j'en ai!

Mais il faudrait que d'autres donnent leur avis et relatent leur expérience!


Tout d'abord, il y a deux générations de voie K: la série 2100 et la série 2200.

La première génération de voie K, la 2100 à profil creux, est apparue en 1969.

Sont alors proposés des coupons de rails droits et courbes selon trois rayons:

295,4 mm, 360 mm et 424,6 mm.

En appareils de voie, des aiguilles en rayon 424,6 mm (2161), des doubles courbes enroulées en rayon 360 mm (2167) et une "fausse" TJD en 424,6 mm de rayon (2170), plus un dételeur, des éléments de télécommande, un heurtoir à visser et un élément de transition vers la voie M.

Ces rails à profilé creux craignent la corrosion en locaux humides et il n'est pas rare de les trouver aujourd'hui recouverts d'une pellicule de rouille, car ils n'étaient pas brunis, le mieux est de les décaper à l'abrasif!

Les contacts sont meilleurs que ceux de la voie M, ceux du conducteur central ayant été doublés et réalisés en cuivre, d'autre part, les plots sont plus larges et assurent une meilleure captation.

La teinte des traverses est trop noire, quant'aux aiguilles, elles sont munies de moteurs apparents de forme aplatie sur le coté de la branche droite, assez inesthétiques: je n'en n'ai jamais utilisé!

Elle apparait cependant tout de suite plus réaliste que la voie M, surtout une fois patinée et ballastée, elle est plus silencieuse, mais les contraintes de géométrie restent identiques: seul le "grand" rayon est utilisable, d'ailleurs Märklin ne propose plus d'aiguilles en R1, sauf les double courbes.

Une particularité intéressante: les deux files de rails sont isolées!

En 1970 apparaissent enfin deux rayons plus grands, un de 553,9 mm et l'autre de 618,5 mm ainsi qu'une aiguille triple symétrique en rayon 424,6 mm.

Pas de révolution jusqu'en 1979, ou apparait l'élément flexible 2105, de 900 mm de long, et avec un profilé plein en acier inoxydable, et dixit Märklin, résistant à la corrosion! Et c'est vrai, mais en annonçant celà, la Mère Klin reconnaissait implicitement que les autres rouillaient!

Pour Mathieu, citation du catalogue 1979:

Grâce à ce nouvel élément de voie, le bricoleur pourra dorénavant réaliser des courbes de rayons quelconques et variables. Il pourra également le couper et ainsi bien adapter la longueur. Dans ce cas il faut utiliser les éclisses et contacts 7595.

Début du bonheur!

En 1981, toute la gamme passe en "rails réalistes en profilés pleins"!

Tout est rebaptisé en 22xx, y compris l'élément flexible qui devient simplement 2205.

Bien sur, avec le rail flexible, on s'affranchit de la contrainte de géométrie des coupons; restent les aiguilles!

On peut donc tracer des raccordements paraboliques et l'on n'a plus de cassures dans les rampes, responsables de ruptures d'attelages intempestives!

Par contre, avec ces profils apparaît un nouveau cauchemar: la soudure d'un fil sur le rail devient très difficile, voire impossible, il faut souder sur des éclisses d'autres marques, comme Fleischmann ou Peco!

Cette voie est au code 100, contrairement à la C qui est au code 90, ce qui la fait paraître massive et hors échelle et concentre donc sur elle les critiques.

Toutefois, on récupère l'avantage de cet inconvénient: le profilé du rail voit sa surface de roulement parfaitement plate et assez large, gage de bon contact, mais, et on n'en parle jamais, cette surface de contact augmente de façon significative l'adhérence des machines et leur puissance de traction: faites l'essai avec un Köf, et vous verrez la différence!

Un autre inconvénient: cette surface plate retient le cambouis, mais elle est facile à nettoyer.

Le roulement est beaucoup plus doux et silencieux que sur les autres voies de Märklin.

Un autre avantage non négligeable pour la construction des rampes: elle est moins haute que les voies M et C, et l'on gagne 6 mm pour croiser à un niveau différent, c'est très intéressant!


Il faut attendre 10 ans, et en 1991 apparaissent des aiguilles (2271) avec un rayon de 902,4 mm, ainsi qu'une "vraie" TJD (2275), la seule jusqu'à aujourd'hui produite par Märklin, et au rayon de 902,4 mm également.

Les moteurs sont amovibles et encliquetés d'un coté ou de l'autre de ces appareils, la TJD en nécessitant bien entendu deux.

A noter qu'il existe le set 7548 pour montage sous la table de ces moteurs, plus discrets et munis de fins de course (Aïe lol! )

Une particularité a fait bondir les puristes: ces aiguilles ne sont pas munies de contre rails, mais d'une pointe de coeur mobile en plastique peint en gris.

Les lames sont malheureusement toujours trop courtes (bien que considérablement plus longues que sur les autres appareils), et pas assez fines, surtout sur la TJD.

Attention lors du ballastage de ne pas entraver le mouvement du mécanisme.
Ces aiguilles sont par ailleurs, c'est une constante chez Märklin, toujours talonnables non renversables.

En 1993, Märklin équipe également ses aiguilles en R2 de cette nouvelle motorisation amovible, les aiguilles conservent néanmoins leur référence 2261, les doubles courbes 2267 et la "fausse" TJD 2260.

L'aiguille triple symétrique 2270 conserve l'ancienne motorisation.

En 1997 apparaissent les nouvelles aiguilles en rayon 902,4 mm, les 22715 et 22716, avec des pointes de coeur fixes et des contre rails.

L'aspect est amélioré pour les puristes, mais pas le fonctionnement!

C'est avec ces appareils qu'apparaissent les problèmes de franchissement, Märklin ayant du relever la hauteur des plots de contact, et ça touche, parfois!

En 2003, les appareils à pointe de coeur mobiles disparaissent du catalogue, et depuis, plus aucun changement!

En résumé, la voie K est beaucoup plus intéressante de par sa géométrie et les possibilités apportées par la voie courbable, elle est beaucoup plus réaliste une fois patinée et ballastée, elle est un peu plus grosse que la voie C, elle permet de gagner 6 mm en hauteur pour les différents niveaux, coté budget, c'est équivalent, et l'on n'a pas besoin d'éléments de compensation, il suffit de tailler dans la voie flexible.


Coté appareils de voie, tant que l'on reste avec ceux en R2, il n'y a pas plus de problème qu'avec la voie C, seules les dernières aiguilles à grand rayon et la TJD posent problème, mais la possibilité intéressante est de pouvoir adapter des aiguilles d'autres fabricants, en particulier Peco, et avec les plots Erbert, de pouvoir disposer d'appareils très sympathiques, à très grands rayons, tant que l'on reste en code 100; ces appareils ont des lames d'aiguilles beaucoup plus fines, plus longues et permettent le montage de moteurs à mouvement lent.

Une autre particularité amusante: ces voies étant munies d'éclisses, on peut les raccorder directement à la voie M, moyennant une réalimentation par feeder et un calage correct du plateau de roulement, c'est intéressant pour utiliser les ponts et la plaque tournante en voie M, par exemple!

Il faudrait que Märklin nous revisite cette voie en la mettant au code 90, comme la voie C, voire 85, en dessous on ne doit plus passer avec les anciens matériels, et nous sorte de nouveaux appareils de voie.

En attendant, je laisse la parole aux autres, tout en encourageant les jeunes à commencer avec cette voie, et j'attends les commentaires avisés de Jean-Mi sur la pose et le ballastage de cette voie, ainsi que les soudures, son expérience devrait être utile à tous!



Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanmi.be
6 oscars
6 oscars


Date d'inscription : 03/06/2011
Messages : 1744
Age : 57
Localisation : Ernage

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 18:54

Mais voilà qu'il me donne du travail maintenant !

Pfff..

Pour la voie Modèle, il y a : Model gleis

Ce sont les 2 pages jaunes du catalogue.
Pourquoi cette gamme de voie est rapidement retirée ?

- trop "modéliste", pas assez jouet
- trop consommatrice de place le plus petit rayon fait 538mm
- droits à payer à VB qui avait déposé un brevet
- trop chère car il faut employer bon nombre de petits coupons de voies.
- peu d'appareils de voie
En fait cette magnifique voie est sortie trop tôt.
Elle a ensuite été remplacée par la voie à picots M qui a évolué durant quelques décenies.

Savez-vous que cette voie peut assurer de la rétrosignalisation à l'aide de pontage des 2 rails par les essieux ?
Les rails sont montés dans du plastique et en dessous il y a 2 pontages métalliques qu'il suffit d'enlever (c'est pas facile)

J'en ai une belle quantité, parfois en boite d'origine, les coupons se négocient assez cher.
Parfois, dans une bourse, cette voie est mélangée aux vieux rails M, là on fait des affaires, surtout pour des petits coupons.

On la reconnait car le fond est noir et en plastique, c'est l'envers des traverses.

Je ferai un jour un réseau avec cette voie, j'ai déjà la place, il manque le temps.

Jeanmi.be, qui recède le crachoir !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saroulmapoul.be
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9453
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 19:10

Merci Jean-Mi pour la Model-Gleis!

*yes

Mais je te laisse le crachoir pour la K, tu sais sûrement plein d'autres choses que moi!

Ensuite, je parlerai et mettrai des photos de la VB, j'ai de quoi faire un réseau!

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanmi.be
6 oscars
6 oscars


Date d'inscription : 03/06/2011
Messages : 1744
Age : 57
Localisation : Ernage

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 21:01

La voie K... K pour Kunststoff (plastique)

Initialement sortie en rails pliés (les refs 2100) et ensuite en rails pleins (les refs 2200).
Rails sans ballast, picots discrets, bande de roulement large (trop pour beaucoup) mais un très bon contact électrique.
La gamme des aiguilles est identique à la voie C qui semble ici mieux connue, il y a 2 aiguilles grand rayon (902mm), un croisement et une TJD grand rayon.
Pas de triple, de courbe ni de Y en grand rayon (grrrr)
Pour les rayons de courbure qui sont au nombre de 5, pas de soucis car il y a une voie courbable 2205.

Quand la voie est employée entière et droite, pas de problème mais dés qu'on la courbe, il faut couper.
Comme cela supprime des contacts, il faut utiliser la pièce 7595 ce qui n'est pas toujours simple.
L'autre solution étant de souder des fils.
Je sais que ce n'est pas facile, le rail Mârklin n'aime pas la soudure mais c'est possible je l'ai fait.
Sans doute avec mon eau à souder Bergeon, je ne sais plus.
Le rail doit être propre, très chaud (attention les traverses et les doigts) et il faut étamer les fils au préalable.
Quand l'atelier sera mieux installé, j'irai extirper la SRE d'où elle se trouve et je ferai des essais (Soudure par Résistance Electrique).

J'ai trouvé quelques photos sur un forum DE (photos SANKCH)
montrant comment il ne faut pas faire

Ici le fil utilisé est certainement du 0,75mm² beaucoup trop gros pour cet usage
le fil n'a pas été étamé
la soudure est en boule sur l'éclisse (ça colle, c'est pas soudé)
le fil n'est pas entièrement dans la soudure
c'est affreux



Ici c'est intéressant, on voit d'abord que pour souder le fil brun, il n'y a aucun accès aux rails, ni aux éclisses, la tôle pliée des picots et les contacts recouvrent tout.
Ensuite on voit qu'il y a bien une place pour souder un fil rouge mais certainement pas avec ce type de fil et comme ça !



Le "résultat"
Du grand, très grand n'importe quoi !
Il faut souder un fil sur les 2 rails car ils sont électriquement isolés (c'est pratique pour la rétrosignalisation)
il ne faut jamais faire un trou pour passer un tuyau de poêlle sous les voies, il va faire comment maintenant le malin pour ballaster ?
C'est affreux comme on l'a déjà vu plus haut
la semelle de liège est trop étroite, le bout des traverses doit être à l'intérieur du lit de ballast
Les 2 rails ne sont même pas jointifs.



Ne pensez pas souder les fils à l'intérieur car les boudins de roues doivent pouvoir passer.
Bref, la voie K, c'est bien si on fait des réseaux en coupons ou bien avec de la voie flexible si on sait souder.
On sait souder si on emploie les bons outils et produits et que l'on s'applique.

Du positif, les picots, très discrets.

Jeanmi.be


Dernière édition par Jeanmi.be le Mer 24 Oct 2012 - 9:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saroulmapoul.be
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9453
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 21:22

Effectivement, entre le fil et les soudures..... affraid affraid affraid affraid affraid affraid affraid

Il ne faut pas confier des décodeurs sans les fils à celui qui a commis ça!

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanmi.be
6 oscars
6 oscars


Date d'inscription : 03/06/2011
Messages : 1744
Age : 57
Localisation : Ernage

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 21:34

Maintenant comment je ballaste ce truc !

J'utilise des rouleaux en liège de 30m sur 50cm et 4mm d'épaisseur.
Je coupe des bandes de +/- 1m avec une règle en alu qui doit faire juste la largeur qu'il faut. (max 5mm de part ét d'autre des traverses.
Ceci pour le soubassement et pour éviter de monter une quantité astronomique de ballast instable sous la voie.
Le liège se colle bien à la colle à ... liège ou à la néoprène et la voie peut se coller sur le liège avec du médium acrylique (peu bruyant) ou de la colle à bois (bruyant)
Pour ballaster, j'emploie une petite mesurette de centrale de fer à repasser nucléaire que mon épouse pulvérise environ tous les 4 ans.

Pour vous montrer je n'ai trouvé que ce petit film où je mets du sable de la même manière.
Le bruit c'est mon doigt qui tape sur la mesurette.



Donc on met du ballast dans la mesurette et on laisse tomber entre les voies.
On étale bien avec un pinceau.



Quand c'est fini, cela donne ceci



Sans toucher au ballast, il suffira de placer entre les traverses un mélange de colle, eau 50/50 et savon vaiselle comme agent mouillant pour coller ce ballast. Le médium acrylique ou la colle flex introuvable c'est bon aussi.

On proscrit la seringue qui finit par se bloquer.
Quand c'est bloqué, on pousse plus fort
Quand on pousse plus fort, ça se débloque
Quand ça se débloque, le liquide qui est dans la seringue sort
Ok mais c'est de la colle, on travaille sur une voie, le liquide on ne sait pas où il est parti et si c'est dans une aiguille on va le savoir (un peu plus tard)
Donc on emploie une pipette et on ne dit pas qu'on ne sait pas où en trouver
Pipette

J'ai bien écrit au dessus sans toucher le ballast hein ! Il faut éviter de faire tomber des gouttes, ça fait des cratères et de noyer dans la colle, ça fait remonter la poussière qui peut se trouver dans le ballast.

En faisant comme ça, vous aurez le même résultat que moi.

Les impatients peuvent se déchaîner !

Jeanmi.be


Dernière édition par Jeanmi.be le Mar 23 Oct 2012 - 22:18, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saroulmapoul.be
Filipe
5 oscars
5 oscars


Date d'inscription : 24/08/2011
Messages : 621
Age : 21

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 21:50

Pour coller le ballaste tu utilises la fameuse recette 50/50 eau + colle à bois, et quelques gouttes de liquide vaisselle, ou une autre technique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://filipemelicianophotos.hostoi.com/
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9453
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 22:00

Je note que les rails sont patinés avant ballastage.

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Softbyte68
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 04/09/2011
Messages : 4823
Age : 48
Localisation : Flémalle ( Région Liégeoise ) / Belgique
Belgique

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 22:04

Tortillard a écrit:
Je note que les rails sont patinés avant ballastage.

Denys

Bonsoir Denys Wink

Ca me semble logique comme démarche et c'est certainement beaucoup plus pratique lol!

Tu imagines un peu de couleur qui tombe sur le balast affraid affraid affraid

Bonjour pour éffacer ce désastre *grrr

Lolo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanmi.be
6 oscars
6 oscars


Date d'inscription : 03/06/2011
Messages : 1744
Age : 57
Localisation : Ernage

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 22:08

Y en a qui suivent !

Le ballast (Denys tu le verras sur Villeneuve) c'est à la fin quand on ne manipule plus de plâtre.
Car pour enlever des taches de plâtre liquide...

J'ai encore oublié quelque chose ?

Jeanmi.be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saroulmapoul.be
Tortillard
Team
Team


Date d'inscription : 14/03/2011
Messages : 9453
Age : 63
Localisation : Rhône Alpes / Provence

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 22:12

Merci Jean-Mi

Celà m'a l'air parfait, ça a quand même une autre gueule que la voie C, même ballastée!

Par contre, sais-tu où on peut se procurer ton eau à souder miracle en France?

C'est de l'acide?

Denys

_________________


                                 
_______________________________________________________________________________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeanmi.be
6 oscars
6 oscars


Date d'inscription : 03/06/2011
Messages : 1744
Age : 57
Localisation : Ernage

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 22:22

Ben moi je vais là :

Appogée vapeur

C'est pas loin de chez toi mais pas en France.

Il sera sans doute à Rail expo.

Jeanmi.be
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.saroulmapoul.be
Filipe
5 oscars
5 oscars


Date d'inscription : 24/08/2011
Messages : 621
Age : 21

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mar 23 Oct 2012 - 22:25

Très très beau rendu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://filipemelicianophotos.hostoi.com/
matelot2638
7 oscars
7 oscars


Date d'inscription : 13/07/2011
Messages : 6110
Age : 37
Localisation : Rhône alpes/ Drôme (Royans, Vercors) proche Isère!
France

MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Mer 24 Oct 2012 - 8:09

bonjour à tous,

j'ai tout suivis ce que vous avez dis , mais pour résumer ce qu'a dis Jeanmi la voie K ne s"adresse pas pour les débutant(il faut souder....)!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Comparatif de voies   Aujourd'hui à 23:07

Revenir en haut Aller en bas
 
Comparatif de voies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Comparatif de voies
» comparatif radio
» [TEST] Comparatif entre HD et HD2 ?
» [DIVERS] iPhone 3GS vs HTC Hero: Test Comparatif (Video)
» Test comparatif de 15 moniteurs LCD 24 pouces

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Beneluxmodels :: Modélisme ferroviaire :: Technique Diverse-
Sauter vers: